23 MARS AU 21 AVRIL 2018

Le festival photo d’Atout Sud poursuit son aventure en mettant pour cette 8ème édition, les animaux à l’honneur et en s’ouvrant encore plus à l’international. Nous sommes très heureux d’accueillir pour cette nouvelle édition, des grands noms de la photographie animalière. 

Alors laissez-vous surprendre, étonner, émerveiller par ces centaines de photos d’animaux prises aux quatre coins du monde.

Du 23 mars au 21 avril, ne manquez pas ce rendez-vous du printemps à Atout Sud, qui est avant tout un grand moment de découverte et de partage, accessible à tous.

L’équipe du Festival et les commerçants de la galerie.

David BAUCHE

Le lac de Grand-Lieu

La Loire Atlantique est un territoire privilégié pour les amoureux et passionnés de photos animalières. L’estuaire de la Loire demeure une zone humide majeure et un couloir migrateur pour de nombreux oiseaux venant d’Afrique, entre autres. L’observation et la photographie animalière locale est une passion à plein temps. Bien que passion solitaire, j’essaye au fil des saisons de mettre en images la faune locale et de la partager par le biais d’internet et grâce au numérique. 

Sabine BERNERT

La passion de défendre… que ce soit dans son métier d’auteur photographe conférencière ou celui d’avocat, avec une panoplie d’appareils photo ou de livres de droit, au cœur de la brousse ou des tribunaux, Sabine Bernert est femme de conviction. Passionnée, Sabine témoigne dans ses écrits et ses images de la richesse de la planète. Son amour pour les animaux la guide vers une étonnante symbiose avec ses sujets et son implication lui a ouvert les portes des acteurs de la préservation animale.

Kyriakos KAZIRAS

Photographe franco-grec, Kyriakos Kaziras est un spécialiste de la photographie nature. Témoin privilégié de la beauté du monde, ses photographies nous font partager sa fascination de la vie sauvage, émouvante et poétique. Elles reflètent la magnificence des paysages et la splendeur de la faune animale. Kyriakos Kaziras est le photographe de l’instant, perpétuellement à la recherche du moment où l’émotion se fera sentir. Ses clichés nous font partager une vision particulière, toujours originale des beautés du monde et de la nature.

Stephan Le Gallais

Les méduses

La mer m’a toujours parlé, mais je n’avais jamais plongé en scaphandre avant d’habiter sur l’Ile de beauté. Dans les années 2000, je découvre la plongée et cela devient vite une véritable passion. Très rapidement je suis attiré par les épaves sous-marines en Corse. Je cherche à les cartographier et retrouver leur histoire, en réalisant des bandes dessinées historiques qui ont la particularité de mélanger des planches de dessins avec des photographies des épaves. 

Tuul et Bruno MORANDI

La Mongolie

Les pasteurs nomades des steppes mongoles perpétuent une tradition et un mode de vie noble, en harmonie avec la nature environnante depuis des millénaires. Le nomade a compris depuis longtemps qu’il doit vivre en symbiose avec « la terre mère », en interaction respectueuse avec les animaux tout en veillant au fragile équilibre des lois de la nature.Tuul et Bruno partent à la rencontre de ces habitants qui vivent au gré des changements saisonniers et des besoins de leurs animaux.

Sébastien Multeau

Le peuple de l’herbe

Photographe passionné d’entomologie, Sébastien Multeau originaire de Tours s’est installé récemment à Clisson. « Amoureux des grands espaces, de la nature et de sa bio-diversité, j’aime particulièrement me ressourcer dans les friches de nos régions, univers si proche et pourtant si méconnu. Un de mes jeux favoris est celui de jouer avec la lumière et cet environnement magique, afin de le sublimer et de transmettre l’amour de ses rencontres du peuple de l’herbe. »

Grégory POL

Le harfang des neiges

Navigateur et plongeur breton, Grégory Pol est à chaque fois saisi par la beauté de la nature et la richesse de sa biodiversité. Ses photographies se veulent engagées, capturant avec talent la vie des animaux dont il faut à tout prix assurer la protection. Pour cette exposition en Noir et Blanc sur le harfang des neiges, afin d’accentuer le côté graphique de cet « ange blanc » venu du froid…Grégory POL a passé quatre hivers à sillonner les collines de Saint-Pierre et Miquelon, de Terre-Neuve et du Groenland.

Gunther RIEHLE

Les manchots empereurs

D’origine allemande, Gunther Riehle est ingénieur de profession et photographe de faune sauvage par passion. « Nous campions sur de l’eau de mer gelée de 3m d’épaisseur, à seulement 2,6 km d’une grande colonie de manchots empereurs. Une tempête de neige nous a obligé à rester 1 semaine plutôt que les 3 jours prévus… le paradis pour les photographes ! Je me suis surtout concentré sur la prise d’images des adorables poussins et de leurs parents dans les conditions difficiles de leur environnement. »

Vincent TRUCHET

Le monde sous-marin

Résident depuis 2010 en Polynésie Française, j’ai toujours eu à cœur de partager ma passion pour ce pays à travers celle que j’ai pour l’image. L’archipel des Tuamotu est mon terrain de jeu favori. Composé d’atolls, on y plonge dans les « passes », ces chenaux ou la vie sous marine se concentre, mais ces écosystèmes fort d’une biodiversité riche reposent sur un fragile équilibre et j’ai choisi de montrer cette vie sous un angle positif pour montrer ce que nous sommes en train de perdre.

Heinrich VAN DEN BERG

Shades of nature

Photographe et cinéaste basé en Afrique du Sud, Heinrich est spécialisé dans la photographie de nature et de voyage, ainsi que dans la réalisation de films sur la faune. Il a passé de nombreuses années à capturer des images de la faune africaine et de la beauté naturelle du continent. Il a parcouru le monde en photographiant la faune, la culture et le sport d’aventure avec un œil artistique unique, ces photos sont connues pour briser les frontières et représenter le monde naturel d’une manière fraîche et évocatrice.

 

Image sans frontière

En extérieur

Le collectif Image sans Frontière, association internationale de photographes, partenaire du Festival depuis plusieurs années, a de nouveau fait appel à ses membres, pour illustrer le thème de cette édition 2018. 28 photographies sont exposées dans le patio au niveau du parking.

Photoclub des Sorinières

Les regards

Depuis 2002, les trente et un membres du club se réunissent chaque semaine, dans une ambiance chaleureuse et joviale, pour partager leurs connaissances autour de cet art, des différentes techniques et du matériel. Le Festival Photo Atout Sud nous offre l’occasion de partager davantage notre amour de la prise de vues. Les images d’animaux présentées ici ont été prises, avec patience et parfois ingéniosité, pour le plus grand plaisir des yeux.