LE FESTIVAL 2021

 

Nous sommes très heureux de vous annoncer que la 11ème édition du festival photo d’Atout sud aura bien lieu cette année et qu’elle se tiendra du 16 septembre au 16 octobre 2021. 

Pour cette édition, nous avons décidé d’aller bien au delà de la parité dans les exposants puisque tous les photographes seront des femmes. Le thème de cette édition s’est donc tout naturellement imposé à nous      « Regards de femmes » . 

Pendant 1 mois, le public pourra découvrir 11 expositions de femmes, l’exposition de 3 jeunes talents féminins, l’exposition d’un projet collectif WOR(L)D , l’exposition d’Image sans Frontière et bien sûr les photos du concours en partenariat avec l’association « Camille Lepage – On est ensemble». Pour chaque vote du public, 1 euro sera reversé à l’association. 

Le festival Atout Sud est un festival porté par une équipe de photographes et les commerçants du centre commercial qui sont très heureux de partager chaque année avec vous, cet évènement culturel gratuit, accessible et ouvert à tous.

L’équipe du Festival Photo Atout Sud

 

Sylvia BOREL

Sylvia Borel est Pompiers de Paris depuis 18 ans. Elle a commencé sa carrière en 2003 à la Brigade en tant que sapeur-pompier opérationnel en compagnie d’incendie. Par la suite, elle intègre le service communication où elle détient la fonction de soldat de l’image. C’est avec ses mots que vous comprendrez sa passion pour la photographie : « ” Pour moi, l’image détient un pouvoir extraordinaire. Par le simple fait d’exister, elle peut réellement changer des vies, faire évoluer des mentalités. Elle a le pouvoir d’informer et d’instruire, de rendre hommage, de nous faire rire ou pleurer. Elle est parfois le seul lien entre hier et aujourd’hui. Elle fait avancer le monde parce qu’elle a cette faculté de pouvoir parler à une Nation toute entière.

Elle documente le temps qui passe. Avant même d’être capturée, la scène nous appelle, nous parle, il y a une communication entre notre psychisme et le réel, parfois complètement inévitable. C’est un prisme à  sensibilité du photographe qui lui permet de capturer sa vision du monde, de la modeler et de la partager.

Lucile Brosseau

Lucile Brosseau, infirmière, exerce essentiellement en milieu psychiatrique. Sa place auprès des patients – une population souvent stigmatisée voire rejetée – est une évidence. Son métier, riche de rencontres humaines exceptionnelles, la fait grandir chaque jour. C’est cette passion de l’humain qui l’amène à la photographie, grâce à laquelle elle prend plaisir à sublimer les particularités et les différences. Portraitiste au regard fin et extrêmement vivant, elle photographie avec humanité des patients, des familles, des rencontres ou encore des bâtiments chargés d’histoire destinés à la démolition.

Lucile Brosseau et Jean Marie Reymond font naître le projet intitulé «Ni vu, ni connu» afin de donner vie aux expressions françaises que nous avons tous en tête, parfois consciemment, parfois sans même y prêter attention et parfois même en les écorchant.

Florence Dabenoc

Florence Dabenoc est photographe, globe-trotteuse et vétérinaire. Ce sont ses parents qui lui ont transmis l’amour et le respect de la Nature, la fièvre voyageuse, et son papa le virus de la photographie. Explorer de nombreux domaines en photographie, essayer de regarder le monde qui l’entoure autrement, composer avec la lumière, le cadrage, le mouvement, repérer des détails picturaux, flirter avec l’abstrait parfois, voilà comment Florence aimer créer.

Elle s’épanouie à transmettre des émotions, celles qu’elle ressent ou celles que le spectateur va s’approprier en regardant l’image. Adepte du noir et blanc qui selon elle permet d’exacerber le graphisme d’une photo, Florence est inspirée par l’Afrique. C’est dans la savane et la brousse africaine qu’elle se sent le mieux.La photographie est un moyen de sensibiliser contre la disparition de ces sanctuaires de la vie sauvage et contre le braconnage.

Nathalie HOUDIN

Selon Nathalie Houdin, la photographie est un mélange entre passion et engament envers la nature. Elle s’en sert pour s’éloigner de la vie moderne et ainsi revenir à des choses plus essentielles et vraies. La photographie est un moyen de partager et de mettre en beauté ce que nous avons autour de nous : la Nature. Afin de témoigner de ses forces, de ses fragilités, et d’attirer l’attention sur la nécessité urgente de sauvegarder nos racines et notre héritage. Son travail est aussi basé sur la réalisation de reportages de conservation axés sur la relation entre l’Homme et la nature ce qui lui tient très à cœur.

camille lepage

Camille Lepage, photojournaliste, est née à Angers en 1988 et a été assassinée à 26 ans, lors d’une embuscade, le 12 mai 2014 en Centrafrique, alors qu’elle effectuait un reportage dans la région d’Amada-Gaza, accompagnée par des Anti-balakas.

Camille était une jeune femme qui a décidé un jour de partir avec son sac à dos, ses appareils photos, sa lucidité, son humanité, son sens de l’autre, sa volonté et son regard. Elle est surtout partie avec sa détermination indestructible d’aller s’installer dans des pays en conflit dont les médias ne parlaient pas suffisamment à son goût et de témoigner.

Barbara SCHMIDT

Barbara Schmidt est une photographe allemande. C’est en 2014 qu’elle sillonne les routes à travers le monde, avec son appareil photo, dans le but de capturer des univers différents comme l’architecture, paysage, pose longue, humain, nature, voyage, rue, animaux …

Participante à des expositions et des concours, Barbara vous dira qu’aucune médaille ne vaut autant que l’expérience. 

Le voyage est sa grande passion, sans plan, à la dérive. C’est ce qu’elle à fait dans plus de  60 pays. C’est là que se nouent les plus belles amitiés photographiques.

Barbara Schmidt est la femme la plus performante au niveau international de l’Association allemande de la photographie en 2019. Elle a aussi une grande expérience en tant que juge national et international. Elle est la représentante en Allemagne de la “Global Photographic Union »

Julia WIMMERLIN

 Julia Wimmerlin, Ukrénienne d’origine, a vécu à travers le monde dans 7 pays différents : en France, en Suisse, en Grande-Bretagne, au Japon, aux Philippines, en Espagne et à Hong Kong. C’est pourquoi sa spécialité est … la diversité ! Passionnée par la photographie, elle en a fait son métier en 2014 après une carrière internationale réussie dans le domaine du marketing. Bien plus qu’une photographe, Julia a la soif du toujours plus, et est aussi enseignante de la photographie au Swiss Photo Club, ambassadrice 500px, la plus grande communauté photographique en ligne au monde. Elle contribue également à National Geographic Your Shot – la communauté de photographes du National Geographic.